TGV ou TGF, faites le bon choix, Monsieur Trudeau !


Publié le 13 avril 2021 à 12h00, La Presse, Michel Archambault, Professeur émérite en tourisme, fondateur de la Chaire de tourisme Transat, Université du Québec à Montréal

 À l’aube de la présentation du prochain budget de la ministre des Finances, Chrystia Freeland, le cabinet fédéral annoncera probablement un important programme d’infrastructures. La construction, dans le corridor Québec-Windsor, d’une voie réservée à un train à grande vitesse (TGV) devrait être prioritaire.

 Le train est plus écologique que l’auto, le bus et l’avion (ce dernier émet de 30 à 50 fois plus de CO2). Coïncidence, l’Union européenne a déclaré 2021 « Année européenne du rail », demandant à ses pays membres de consacrer 70 % des financements en transport au train plutôt qu’à l’avion ou à l’automobile. Face aux enjeux des changements climatiques, « la mobilité est la composante du voyage qui impacte le plus sur l’empreinte carbone… et le train l’emporte toujours sur l’avion et l’auto pour la protection de l’environnement » (G. Cromer, etourisme.info, 15 février 2021). 

Lisez l'article ICI

 

 


No comments:

Post a Comment