Welcome to HIGH SPEED RAIL CANADA

Comparons Toronto-Montréal avec Madrid-Séville

Bonjour à tous et bienvenue.

Je reviens tout juste du Portugal et d’Espagne où j’ai fait l’expérience de toutes sortes de moyens de transport. Nous le savons tous, il existe de bien meilleures façons de transporter les gens par chemin de fer au Canada que ce que nous connaissons actuellement. Le texte qui suit veut comparer deux parcours ferroviaires touchant des populations similaires mais avec des résultats dramatiquement différent.
Merci
Paul Langan, fondateur de Train à grande vitesse au Canada                                     

Comparaison entre les trajets par rail entre Toronto-Montréal vs Séville-Madrid

VIA Rail projette d’utiliser une ancienne emprise de chemin de fer pour établir une voie ferrée allant de Toronto à Ottawa et Montréal au coût de 6 milliards de dollars.  Notre organisme a déjà dénoncé les principales failles de ce projet dans d’autres articles.

Je crois qu’il est nécessaire d’établir une comparaison factuelle entre le trajet entre Séville et Madrid et le trajet actuel et celui que propose VIA Rail entre Toronto et Montréal.

Populations desservies

La ville de Toronto compte une population de 2 731 571 personnes ( Statistique Canada )  et la grande région de Toronto compte 6 417 516 personnes au recensement de 2016.
La ville de Montréal compte 1 704 694 personnes et la région métropolitaine de Montréal en comptait
4 098 927 en 2016 également.

Madrid compte environ 3,2 millions de personnes et la grande région madrilène 6,5 millions.
Séville compte 703 021 habitants et environ 1,5 million dans sa zone métropolitaine.

Trajets directs réservés deux semaines à l’avance

VIA Rail - Toronto-Montréal (environ 541 km)
    Train 62,     départ à 9h20, arrivée à 14h20
    Durée :        5 heures
    Coût :        101,70 $ toutes taxes comprises
    Vitesse :    160 km/h maximum
    Clientèle :    4,39 millions (2017)

Renfe - Madrid-Séville (environ 534 km)
    AVE 02120    départ à 12h00, arrivée à 14h32
    Durée :        2 heures 32 minutes
    Coût :        62 $ toutes taxes incluses
    Vitesse :    300 km/h maximum
    Clientèle :    474,4 millions (2017)


À l’avenir

Le gouvernement du Canada a donné son accord pour que VIA Rail remplace ses trains vieillissants au coût d’environ 1,5 milliard de dollars. VIA Rail affirme, sans preuve tangible, que cela permettra une réduction des temps de trajets allant jusqu’à 25 % entre Toronto et Montréal (Site de VIA Rail). Cela, même si le train ne roulera jamais plus vite que sa vitesse maximum actuelle de 160 km/h (Assemblée annuelle de VIA Rail en 2016, question du public). De plus, il s’arrêtera désormais à Tweed, Peterborough, Sharbot Lake et Ottawa (Carte du train Haute fréquence de VIA Rail).

De plus, si VIA Rail, s’ils peuvent adapter leur technologie, devront partager le tunnel du Mont-Royal avec les trains du REM ( réseau électrique métropolitain ) qui auraient une fréquence d’un train aux 2 minutes et demi. On peut douter de la capacité de VIA Rail de réduire les temps de parcours avec de pareilles contingences.

Il serait très peu probable que VIA Rail puisse y arriver. Après avoir déjà discuté de cela dans un précédent article, nous croyons qu’après avoir investi 6 milliards de dollars en nouveaux trains et en infrastructures, le temps de parcours atteindrait au mieux 4 heures entre Toronto et Montréal ce qui nous amène à une réduction de 20 %

Mes déplacement en Espagne à bord des Trains AVE ( alta velocidad ) de Renfe et AVANT pour les distances moyennes sur lignes à haute vitesse étaient renversants, je vous en reparlerai. Les trains AVE 8 dans lesquels j’étais monté en dehors des heures de pointe roulaient quand même à pleine capacité.

Il n’y a pas de raison pour que des trains Québec-Ontario ne puissent pas aussi rouler sur des lignes à haute vitesse comme les trains AVE et AVANT espagnols.

Nous devons relever des défis considérables à ce chapitre au Canada.

____________________________

1-    Le président actuel de VIA Rail n’appuie pas le train à haute vitesse.

2-    Le manque d’information pertinente et d’éducation à propos des trains à haute vitesse du public canadien et de ses politiciens les amènent à ne pas comprendre les bénéfices énormes qu’apportent le train à haute vitesse ainsi que le fait que ce soit devenu une norme dans de nombreux pays. (Chine, Japon, France, Maroc, Allemagne, Italie, Angleterre, Espagne, Portugal etc.

3-    Nous vivons ici dans un grand vide culturel causé par un Système de transport ferroviaire pour passagers très négligé et largement dépassé. Nos décideurs et mêmes des protagonistes du transport par rail ont proposé des solutions dépassées, basées sur une vision étriquée et passéiste du rail plutôt que regarder vers l’avenir et adopter des solutions modernes déjà en usage dans d’autres pays. Ces pays ont déjà des systèmes de transport passager modernes, efficaces et fonctionnels depuis des décennies. (Japon, 1964)  En plus de réduire efficacement l’émission de gas à effet de serre.
___________________________

   https://www.youtube.com/watch?v=wBr-yceS-Kg

Voyez à quoi ressemble un voyage en train à haute vitesse entre Madrid et Séville à 300 km/h
___________________________

No comments:

Post a Comment